La France, le pays où on combat les virus au fusil d’assaut

Deuxième image du jour :

Conteôle des masque sur une plage de la Grande Motte
Il faudrait peut-être expliquer à Robocop que l'ennemi c'est un virus microscopique et pas une escouade de djihadistes, et surtout pas les baigneurs en maillot de bain.

Sur cette plage de la Grande Motte des forces de l'ordre en nombre viennent obliger des baigneurs qui sont à dix mètres les uns des autres à mettre un masque. Aucune nécessité dans la lutte contre le virus à cette distance.

Et un groupe d'amis a pris 405 € d'amende pour avoir emporté une bouteille de rosé dans leur pique-nique.

Tous les détails dans cet article du Midi Libre :

Laisser un commentaire