Twitter et Facebook ne sont pas des services publics

Beaucoup de personnes fort honorables se sont émues de la fermeture du compte de Donald Trump par twitter et facebook, entre autres François Ruffin. Bien entendu, à part l’extrême-droite, personne ne défend la personne Trump ou ce qu’il dit mais un principe : si on peut fermer le compte du président des États-Unis on peut …

Lire plus

La sècheresse de l’info

Depuis aujourd’hui le Bas-Rhin est en vigilance sècheresse. L’info est disponible dans les média locaux, enfin quand je disponible, c’est un peu n’importe quoi. Mauvais point à France Bleu Alsace : C’est faux. Il n’est pas interdit d’arroser son jardin. Mauvais point aux DNA : Sur le site des DNA il y a des articles …

Lire plus

Les DNA n’aiment pas les fonctionnaires (surtout s’ils manifestent)

Le journal Les Dernières Nouvelles d'Alsace (appartenant au groupe Crédit Mutuel) n'aime pas quand les gens manifestent, que ce soient des syndicats contre le ordonnances Macron, que ce soient des écologistes contre le GCO ou que ce soient des fonctionnaires pour leur pouvoir d'achat. Systématiquement ce journal aura tendance à minorer le nombre de participants.

Exemple : la manifestation du 10 octobre 2017 (fonctionnaires).

Lire plus

Tristesse

Il y a 40 ans environ, j'ai commencé à acheter un quotidien d’extrême gauche fondé par Serge July et Jean-Paul Sartre, entre autres. Ce journal, Libération ou "Libé", est progressivement passé de l'extrême à la gauche (moi aussi) et je l'ai donc acheté pendant au moins 35 ans tous les jours. Ces dernières années je me suis abonné à l'édition numérique, je le lisais donc sur Internet. Essentiellement parce que 12 € par mois, c'est moins cher que 1,40 € par jour (entre temps, il a encore augmenté), mais aussi, parce que j'estimais que ce journal ne "valait" pas plus de 12 € par mois.

Lire plus

Editocrate impartial de droite : Jean-Michel Apathie

Jean-Michel Apathie qui officie comme intervieweur et blogueur sur RTL, comme intervieweur et chroniqueur sur Canal+ est de ces éditocrates médiatiques qui, sous un vernis d'indépendance et d'impartialité, propagent des idées de droite. JMA (Jean-Michel Apathie) le proclame à chaque élection : il ne vote pas. Traduction, il n'est ni de gauche, ni de droite. Désolé de vous l'apprendre, monsieur Apathie, vos idées sont bien de droite. Vos questions le montrent bien.

Interview de Cécile Duflot par Jean-Michel Apathie

Lire plus