Impressions de voyage II

L’esclavage

On connaît bien l’esclavage aux États-Unis, mais celui-ci ne représenta que 6% de l’ensemble de « l’importation » d’esclaves à partir de l’Afrique. Les Français arrivent largement en tête avec 23% pour les Antilles. Il est vrai que les Américains rachetaient des esclaves aux Français.

L’Amérique rurale et la voiture

PickupTruckLafayette, Louisiane. La capitale du pays Cajun est une ville de 10 500 habitants. Pourtant elle occupe au moins dix fois plus de surface qu’une ville équivalente en France (par exemple Obernai). En effet, autour de chaque maison, il y a au moins 20 ares de gazon et pourtant certaines maisons sont seulement des wagons à peine plus grands qu’un mobile home européen.

Il n’y a pas vraiment de centre ville. La banque est un bâtiment de plain pied avec du gazon et un parking autour. Idem pour le magasin de légume, le supermarché, la pharmacie, etc. Il est donc impossible de faire ses courses à pied.

Pour un américain, hors des grandes villes, la voiture est absolument indispensable ! Impossible de faire des courses ou de travailler sans voiture. Pour Monsieur ce sera donc un pickup truck avec 4 ou 6 roues motrices et pour Madame un 4X4 à peine plus petit mais fermé, avec beaucoup de sièges pour transporter la marmaille.

Comme tous les véhicules qu’on voit sur la route consomme entre 15 et 30 litres au cent (sauf les voitures de location des touristes), il est facile de comprendre que les Américains ont besoin d’une essence pas chère (2,42 $ le gallon, c-à-d. 0,52 € le litre).

Comment sont les Américains

Ça se confirme. Les Américains sont affables, serviables, avec à la Nouvelle Orléans une jovialité toute méridionale.

Laisser un commentaire