GCO : Inutile et néfaste mais comme il est presque fini, on le termine

Le tribunal administratif de Strasbourg vient de se prononcer (sans se prononcer) sur le GCO (Grand Contournement Ouest).

Le 30 août 2018 le préfet du Bas-Rhin donne l’autorisation à ARCOS de commencer la construction du GCO. En septembre 2018 l’association Alsace Nature a introduit plusieurs recours auprès du Tribunal administratif sur les études d’impact qui étaient insuffisantes. Que dit le tribunal, trois ans après :

Le tribunal administratif a ainsi constaté que « l’étude d’impact est entachée d’insuffisances (…) en ce qui concerne respectivement l’analyse de l’impact du projet sur les sols et les sous-sols, l’analyse des effets du projet sur la qualité de l’air à moyen et long terme, en prenant en compte les émissions des véhicules en conditions réelles de circulation, l’analyse de ses effets sur la santé humaine en incluant ces émissions de polluants ».

Alsace Nature avait raison. Bien entendu ça ne changera rien.

La situation vue par les média locaux (cliquer sur l’image pour lire l’article) :

Rue89Strasbourg
France Bleu Alsace
Dernières Nouvelles d’Alsace

Dans la journée le titre des DNA a changé :

En effet on ne doit plus parler du GCO de sinistre réputation mais d’un virginal Contournement Ouest de Strasbourg.

Laisser un commentaire