Israël et Palestine vus de la rue du coq

L’image du jour sont trois :

Israël vu par Google Maps
Israël vu par Google Maps
Israël vu par Bing Maps (Microsoft)
Israël vu par Bing Maps (Microsoft)
Israël vu par OpenStreetMap
Israël vu par OpenStreetMap

La société américaine Google voit Israël comme le gouvernement de Benyamin Netanyahou. Les frontières entre la Cisjordanie, le Golan, la bande de Gaza et Israël sont représentées par des pointillés. J’en déduis que pour Google ces trois zones font partie du territoire israélien.
Au mépris de la résolution 242 (22 novembre 1967) du Conseil de sécurité des Nations Unies qui considère que Israël doit rendre ces territoires acquis par la guerre.

Microsoft représente le pays plus conformément au droit international.

La troisième carte est assez bizarre. les frontières sont bien représentées avec des traits pleins, y compris les limites des eaux territoriales. Par contre le plateau du Golan, officiellement territoire syrien semble acquis à Israël. Rappelons que OpenStreetMap est une association de droit britannique.

Laisser un commentaire