Pauvre Europe

L’image du jour c’est le dîner du 2 novembre 2011 à Cannes, la veille du sommet du G20. Quelques jours après avoir humilié Berlusconi en le moquant ouvertement devant 200 journalistes, Merkel et Sarkozy ont décidé d’humilier Georges Papandreou en le convoquant à Cannes pour lui dicter la question qu’il doit poser à son peuple. …

Lire plus

Ecarts de langage

Jean-Luc Mélenchon a souvent des problèmes avec les média. On lui reproche ses déclarations à l'emporte-pièce, son agressivité avec les média. Quand on pose des questions classiques à Mélenchon, il répond posément et c'est d'ailleurs un des hommes politiques au langage le plus riche et le plus châtié. Quand on lui demande pour la 238ème fois s'il votera DSK au deuxième tour, je comprends qu'il s'énerve.

Il y a dans l'entourage immédiat de notre grand leader, des gens qui, sans élever la voix, sans dire de gros mots, énoncent des énormités obscènes.

Lire plus

Ils ne comprendront jamais

Lundi 21/02/2011. François Baroin, ministre du budget est l'invité du Grand Journal de CanalPlus. On parle de la Lybie et de Khadafi. A ce moment-là, on sait déjà que Khadafi utilise des mercenaire et son aviation pour tirer sur les protestataires. Baroin essaie difficilement de justifier le camping de Khadafi en face de l'Elysée en décembre 2007.

Question : "On devait lui vendre des avions, non ? des Rafales ?  Ça c'est fait ou pas ?". Réponse :

Lire plus

Sanctions pour satisfaire Sarko

Une fois de plus un lien vers le blog de maître Eolas : http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/02/17/Les-rapports-dans-l-affaire-Meilhon.

Cette fois-ci, l'avocat s'est imposé la lecture des deux rapports d'enquête sur l'affaire Tony Meilhon, l'assassin présumé de Laëtitia, celui de l'Inspection des Services Judiciaires en ce qui concerne les juges et celui de l'Inspection des Services Pénitentiaires en ce qui concerne les CIP et autres fonctionnaires de la pénitentiaire.

Lire plus

En 2017, votez Jean-François Copé

Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, pratique la vengeance par voie d’amendement. Le mois dernier, Martin Hirsch, ancien Haut-commissaire aux Solidarités, avait dénoncé, dans son livre «Pour en finir avec les conflit d’interêts», celui existant entre la fonction de parlementaire de Copé et son job à temps partiel dans le cabinet d’avocat d’affaires au cabinet Gide Loyrette Nouel.

Copé avait alors violemment mis en cause Hirsch pour avoir pris la tête de l’Agence de service civique qu’il avait créée lors de son passage au gouvernment.

Il a fait mieux avec l’amendement n° II-94 à l’article 48 de la loi de Finances qui sera examinée vendredi. Signé par «M. Debré, Giscard d’Estaing et Dhuicq- trois proches de Copé». Il prévoit de «supprimer dans les charges de l’agence [de service civique] l’indemnité du président de l’agence»! Et pan.

Libération du 4/11/2010

Lire plus